Accueil / A la Une / Togo : Me Tchassona Traoré, candidat investi du MCD à la présidentielle de 2020

Togo : Me Tchassona Traoré, candidat investi du MCD à la présidentielle de 2020

Partagez ceci :

Il estime que cette fois serait la bonne. Et il donne rendez-vous aux Togolais en 2020. Me Tchassona Traoré a été investi ce samedi 21 décembre, candidat du Mouvement Citoyen pour la démocratie et le Développement (MCD) aux élections présidentielles au Togo dont le premier tour est fixé au 22 février prochain. Dressant un tableau peu reluisant de la gestion du pays par l’actuel dirigeant Faure Gnassingbé, le juriste-notaire se pose en homme rassembleur.

« Dans nos écoles, nos hôpitaux, nos marchés, sur nos routes, le déséquilibre social est palpable. Nos jeunes son formés pour chômer. L’insécurité est grandissante. Et comme solution à tout cela et à bien d’autres maux qui minent notre société, ceux qui nous gouvernent préfèrent s’enfermer dans leurs certitudes sans jamais oser véritablement écouter les Togolais qui continuent de crier leur ras-le-bol », a pesté Me Tchassona dans une déclaration rendue publique à l’issue de la rencontre.

Face aux multiples défis auxquels le Togo fait face, le candidat du MCD reste convaincu qu’« une vision claire, une action cohérente et un langage de vérité permettront de récréer de la confiance et de redonner tout son éclat à l’or de l’humanité« .

Pour ce dernier, « les Togolais doivent pouvoir vivre de leur travail, avec des emplois qui valorisent et permettent de progresser ».

« Les jeunes doivent pouvoir faire des projets de vie et de travail. Les parents doivent pouvoir éduquer et protéger leurs enfants. Chaque Togolais doit avoir accès aux soins et à un logement digne. Ce sont des droits inaliénables. Les fonctionnaires ont droit à une retraite décente. La sécurité qui est un droit essentiel, doit être assurée. Le gouvernement ne doit plus utiliser l’insécurité pour faire peur« , estime le président du MCD qui dit axer sa candidature sur la vérité, la sincérité, l’humilité et la tolérance.

A noter que c’est à l’issue d’un Conseil national tenu par les membres et sympathisants du parti ce samedi 21 décembre à Lomé, que Me Tchassona Traoré a été désigné porte-flambeau du MCD au scrutin présidentiel de 2020.

Cette candidature qui représente la 17è déclarée dans le cadre de ces élections, n’est pas, à en croire Me Tchassona, « une candidature de trop ».

« Ma candidature veut rompre avec l’éternelle lecture binaire qui fait croire en la magie de l’homme providentiel contre contre l’Etat-Providence qui réglerait tout« , claironne celui qui fait désormais partie des potentiels challengers de Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, et dont le troisième mandat expire en 2020.

A en croire nombre d’observateurs, faut-il le souligner au passage, le fils de l’ancien président Eyadéma Gnassingbé, n’exclut pas un éventuel quatrième mandat à la tête du pays.

Si à deux mois de l’échéance électorale, le chef de l’Etat continue d’entretenir du mystère autour de sa candidature ou non, le candidat du MCD affiche pour sa part, une certaine sérénité quant à l’issue de l’élection présidentielle de 2020.

« Aucune victoire écrasante n’est possible en 2020 », clame ce dernier qui reste convaincu que « l’alternance est possible l’année prochaine grâce à une forte mobilisation des électeurs ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »