Home / deux / Togo: une campagne pour recycler les déchets électroniques

Togo: une campagne pour recycler les déchets électroniques

Partagez ceci :

Les batteries, téléphones vétustes et ordinateurs gâtés font partie des déchets électroniques qui, parfois pullulent sur des dépotoirs de certains pays africains. Ils finissent soient brûlés avec tous les gaz toxiques que cela peut dégager ou au pire des cas enfouis dans le sol nuisant à la nappe phréatique. S’ils sont devenus un problème environnemental, ils peuvent s’ils sont bien entretenus devenir une mine d’or pour la récupération. Au Togo, certains acteurs pensent à mettre à profit ce que certain envoient à la poubelle.

C’est le cas de l’ONG Action Sociale pour le Développement Intégral (ASDI) qui apporte sa contribution à la préservation de l’environnement. Elle a lancé à Lomé, une campagne nationale de collecte des batteries de téléphones et des ordinateurs gâtés.

L’ONG ASDI s’intéresse au recyclage de ces déchets et leur revalorisation. L’organisation reste à ce jour, la seul à s’engager dans ce domaine. Elle assure disposer de matériel adéquat pour atteindre son objectif. La campagne va couvrir toute l’étendue du territoire grâce aux différentes représentations régionales de l’ONG.

« Nous lançons une campagne de sensibilisation et de collecte des batteries de téléphone et d’ordinateur. Nous y mettons l’accent parce qu’ils comportent des substances non seulement toxiques mais explosives », explique Tchamsi Kokou, directeur exécutif de l’ONG.

Au-delà de cette campagne de collecte, les responsables de l’ONG comptent amener les élèves à la prochaine rentrée à faire recycler les appareils usagés de leurs parents avec bien sûr l’accord de ces derniers. Des poubelles seront posés dans des lieux publics afin de permettre aux usagers de la route de d’y mettre les matériels électroniques inutilisables.

L’ONG entend agir également pour parvenir à la mise en place de plans d’actions au niveau des sociétés importatrices de matériels informatiques afin de les recycler une fois en fin de vie. A cet effet, le gouvernement est interpellé à définir des programmes qui seront destinés à encourager le recyclage sur tout le territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »