Noix de Cajou: ces pays ouest-africains qui intéressent l’Inde et le Vietnam

Partagez ceci :

L’inde et le Vietnam s’intéressent aux noix de cajou de plusieurs pays africains. En Afrique de l’Ouest, des pays tirent leurs épingles du jeu. Parmi les plus gros pourvoyeurs, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Nigéria voire le Togo.

A en croire les informations de N’Kâlo, Bulletin sur le marché de l’anacarde, 25 avril et 9 mai 2019, le les noix de Cajou du Ghana restent une priorité de l’Inde. Au premier trimestre 2018 la commande indienne était à 10 005 t alors que cette année 2019 le niveau augmente encore 18 050 t. Le Vietnam a pour sa part sollicité 10 379

La Côte d’Ivoire pour sa part avait livré en 2018, 2 534 t à l’inde en cette année, un bel intérêt pour le cajou ivoirien avec 15 132 t de commande. Mais la plus grande commande vient du Vietnam avec 34 602 t.

Au Nigéria, les choses n’avaient pas bougé avec 370t au premier trimestre 2018. Ce premier trimestre 2019 a été intéressante avec la vente de 3 162 t. Parmi les curiosités de ce rapport, c’est la position du Togo dans ce nouvel intérêt de ces pays. Alors qu’il n’avait pas été sollicité par l’inde en 2018, le Togo a réussi au cours du premier trimestre de cette année à exporter 1035 tonnes. Officiellement, le Vietnam n’est pas parmi les clients du Togo sue cette affaire.

Sur le premier trimestre de l’année 2019, les importations indiennes de noix de cajou brutes, toutes destinations confondues, quasi totalement africaines, s’élèvent à 68 007 tonnes (t). Des chiffres qui sont en baisse par rapport au premier trimestre 2018 (104 821 t) qui avait déjà enregistré une chute par rapport au début de l’année 2017 (157 500 t), selon les chiffres publiés par n’kâlo.

Mais tous les pays d’Afrique de l’Ouest, à l’exception de la Gambie et de la Guinée-Bissau, tirent bien leur épingle du jeu en enregistrant des hausses parfois très fortes de leurs exportations vers l’Inde alors que New Delhi importe nettement moins de cajou. Le Mozambique se redresse par rapport au désastre enregistré début 2018, mais il est maintenant quasiment au coude à coude avec le Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *