Accueil / Africa top success / Victime de propos racistes, Lewis Hamilton réagit : « Le temps est venu d’agir »

Victime de propos racistes, Lewis Hamilton réagit : « Le temps est venu d’agir »

Partagez ceci :

Lewis Hamilton a été la cible de propos racistes tenus par le triple champion du monde brésilien Nelson Piquet. Traité de « petit nègre », le pilote Mercedes ce mardi 28 juin 2022.

Sur son compte Twitter, Lewis Hamilton a remis les pendules à l’heure: « Ce sont plus que des mots, explique le Britannique. Ce sont des mentalités archaïques qu’il faut changer et qui n’ont pas leur place dans notre sport. J’ai été entouré par ces attitudes et ciblé toute ma vie. Il y a eu beaucoup de temps pour apprendre. Le temps est venu d’agir. »

Mercedes, l’écurie du septuple champion du monde, a pris la défense de son pilote. « Nous condamnons avec la plus grande fermeté tout recours à un langage raciste ou discriminatoire, de quelque nature que ce soitLewis a agi en leader pour mener les efforts consentis par la F1 afin de combattre le racisme, et c’est un véritable champion de la diversité, sur la piste et en dehors. Ensemble, nous partageons la vision d’un sport automobile diversifié et inclusif, et cet incident souligne l’importance fondamentale de continuer à lutter pour un avenir meilleur. »

La F1 et la FIA ont également, à travers des communiqués publiés mardi, rappelé leur combat contre le racisme et la discrimination, citant notamment Lewis Hamilton, « un ambassadeur incroyable pour notre sport qui mérite le respect. »

Sur une radio brésilienne en novembre 2021, Nelson Piquet avait utilisé le mot « neguinho » (petit nègre) désigner Lewis Hamilton.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »