Home / A la Une / Zimbabwe: jugés trop nombreux, des éléphants vendus à la Chine et à Dubaï

Zimbabwe: jugés trop nombreux, des éléphants vendus à la Chine et à Dubaï

Partagez ceci :

Les autorités du Zimbabwe ont vendu ces six dernières années pour 2,7 millions de dollars (2,4 millions d’euros) plus de 90 de leurs éléphants à la Chine et à Dubaï. Une démarche qui vise à alléger la surpopulation toujours croissante de pachydermes sur leur territoire.

« Nous avons 84 000 éléphants sur notre territoire, dont la capacité d’accueil ne dépasse pas 50 000 », a confié à l’AFP, le porte-parole de l’agence zimbabwéenne des parcs et de la protection de la faune, Tinashe Farawo. 

« Nous croyons en la gestion durable des ressources. Alors nous vendons de temps en temps quelques éléments de façon à pouvoir mieux nous occuper des autres », a-t-il ajouté.

A en croire la presse locale, 97 éléphants ont été vendus de 2012 à 2018 entre 13 500 à 41 500 dollars (de 12 000 à 37 000 euros) la tête.

« Nous avons recensé 200 morts ces cinq dernières années lors d’incidents avec des éléphants et au moins 7 000 hectares de récoltes ont été détruits, a déploré Tinashe Farawo qui explique que leur habitat naturel souffre du changement climatique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »