Accueil / Country / East Africa / Soudan / Au moins 150 morts dans les conflits tribaux au Soudan du sud

Au moins 150 morts dans les conflits tribaux au Soudan du sud

Partagez ceci :

Des dizaines de femmes et d’enfants ont été tuées entre mercredi et jeudi lors de nouveaux affrontements entre communautés au Nil Bleu, dans le sud du Soudan. Malgré le couvre-feu imposé par les autorités après la mort de 13 personnes, les violences entre communautés continuent.

Le déploiement d’importantes forces de sécurité dans le secteur n’a pas réussi à ramener la paix.

La mission de l’Organisation des Nations Unies au Soudan s’inquiète de « l’escalade des violences » meurtrières entre tribus au Nil Bleu ainsi que dans l’État du Kordofan-Ouest. Elle invite les autorités à s’attaquer « aux racines du problème » et à garantir « le droit des habitants à la sécurité ».

Depuis le mois de juillet, les Haoussas revendiquent le droit de posséder des terres alors que les autres tribus s’y opposent et considèrent les Haoussas comme ayant été privilégiés sous le régime d’Omar el-Béchir. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »