Accueil / A la Une / Burkina Faso : le principal opposant dans le nouveau gouvernement ?

Burkina Faso : le principal opposant dans le nouveau gouvernement ?

Partagez ceci :

L’Union pour le progrès et le changement, principal parti de l’opposition, n’en est plus un. Zéphirin Diabré, le président de l’UPC affirme que son parti ne siégera plus au sein de l’opposition politique du Burkina Faso.

« L’UPC a décidé de manière souveraine de répondre favorablement à la demande du président Kaboré. Les termes de cette nomination et l’ancrage institutionnel qui a été décidé montrent clairement que nous sommes dans le registre d’une mission précise à exécuter aux côtés du président du Faso », explique le désormais ex-chef de file de l’opposition burkinabé dont la décision d’entrer dans le nouveau gouvernement choque plus d’un.

Après une année de combat politique très âpre pour le parti et des résultats en deçà des attentes, Zéphirin Diabré indique que l’Union pour le progrès et le changement n’avait pas d’autre choix que d’accepter la proposition du président Roch Marc Christian Kaboré pour la délicate et incontournable mission de réconcilier les Burkinabè.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »