Accueil / Country / West Africa / Burkina Faso / Burkina Faso : sous blocus jihadiste, la ville de Djibo menacée par la famine

Burkina Faso : sous blocus jihadiste, la ville de Djibo menacée par la famine

Partagez ceci :

Le sort de la ville de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, repose entre les mains des hommes armés depuis plusieurs semaines. Les quelque 300 000 habitants manquent de tout et la situation humanitaire se dégrade de jour en jour.

Les ponts qui mènent à Djibo ont été détruits, les routes sont minées et des embuscades sont placées sur toutes les issues. Même les convois « sécurisés » mis en place par les autorités pour ravitailler la zone ont été attaqués à deux reprises : le 5 septembre entre Djibo et Bourzanga et le 26 septembre à Gaskindé.

C’est d’ailleurs le drame de Gaskindé ayant coûté la vie à plusieurs soldats burkinabé qui a provoqué la chute du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Ce mardi 4 octobre, un ravitaillement aérien a été organisé par l’armée burkinabè pour ravitailler Djibo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »