Accueil / Country / West Africa / Burkina Faso / Burkina Faso : des élèves et commerçants perdent la vie dans un attentat meurtrier

Burkina Faso : des élèves et commerçants perdent la vie dans un attentat meurtrier

Partagez ceci :

Au moins 35 personnes sont mortes et plus de 30 autres blessées ce lundi alors qu’un véhicule transportant des civils a explosé au contact d’un engin explosif improvisé. Le drame s’est produit dans la région du Sahel, dans le nord du Burkina Faso, sur la route entre Djibo et Bourzanga.

Ce convoi de plusieurs véhicules, escorté par des militaires, roulait en direction de Ouagadougou.

« Les éléments de l’escorte ont rapidement sécurisé le périmètre et pris des mesures pour porter assistance aux victimes. Les blessés ont été pris en charge et les cas difficiles évacués vers des structures appropriées », indique l’armée burkinabé.

Selon les informations, ce convoi devait effectuer un ravitaillement pour la ville de Djibo, puisque cette ville et d’autres subissent depuis quelques temps un blocus de la part des terroristes. Ponts et infrastructures ont été détruits. Pour approvisionner les villes en nourriture, eau et carburant, l’armée escorte des convois de véhicules jusqu’à Ouagadougou.

Les victimes sont donc essentiellement des commerçants et des élèves qui regagnaient la capitale pour la prochaine rentrée scolaire, précise le communiqué.

Notons que cet attentat survient alors que le Colonel Paul-Henri Damiba se trouve actuellement à Abidjan pour discuter des techniques de lutte anti-terroriste.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »