Home / A la Une / Burkina : Roch Kaboré attristé par l’assassinat de l’imam Souaibou Cissé

Burkina : Roch Kaboré attristé par l’assassinat de l’imam Souaibou Cissé

Partagez ceci :

Le président burkinabé, Roch Kaboré a fustigé hier samedi, « l’assassinat ignoble et barbare » du grand imam « Ghadi » de Djibo, Souaibou Cissé.

En effet, le dignitaire religieux, imam de la grande Mosquée de la ville, a été retrouvé mort ce samedi 15 août 2020 après avoir été enlevé depuis le mardi 11 août 2020 par des groupes armés.

Plus que la communauté religieuse de Djibo dont il avait la charge, la mort du grand imam a profondément touché le chef de l’Etat Burkinabé. 

« J’ai appris avec une grande affliction l’assassinat ignoble et barbare ce 15 août 2020, du grand imam « Ghadi » de Djibo, Souaibou Cissé, enlevé mardi dernier par des hommes armés », a écrit Roch Kaboré sur sa page Facebook.

« Je condamne fermement cet assassinat odieux, qui vise à saper notre modèle de tolérance religieuse, et les fondements de notre Nation »,a-t-il ajouté avant de présenter ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt, à la communauté musulmane de Djibo, et à l’ensemble de la communauté musulmane du Burkina Faso.

« Uni et solidaire, notre peuple triomphera des forces du mal, que nous allons traquer sans relâche »a rassuré le président Kaboré.

Notons que cet assassinat est loin d’être le premier dans cette localité où gangrène l’insécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »