Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : un parti de l’opposition organise son  meeting, malgré l’interdiction des autorités

Cameroun : un parti de l’opposition organise son  meeting, malgré l’interdiction des autorités

Partagez ceci :

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun de l’opposant Maurice Kamto a organisé la cérémonie d’installation du nouveau bureau de son parti  dans la région Littoral, alors que les autorités ont multiplié les stratagèmes pour empêcher l’événement.

Le parti de l’opposant à Paul Biya, Maurice Kamto a encore fait une démonstration de force. La formation politique arrivée deuxième à l’élection présidentielle de 2018 avec plus de 14% des suffrages a organisé son meeting dans le Littoral sous forte surveillance de la police et de la gendarmerie. La manifestation s’est tenue malgré l’interdiction des autorités. En effet, les autorités avait déclaré que la place des fêtes de la mairie de Nkongsamba, dans la région du Littoral, où devait se tenir la manifestation ,   était indisponible pour des manifestations publiques,   que le cercle municipal de la localité été interdit et  que  l’hôtel Féré qui avait également été sollicité pour tenir la manifestation avait été scellé après que la Société de Recouvrement des Créances (SRC) se soit souvenu que cet établissement  lui doit de l’argent . Malgré cette volonté manifeste d’interdire cette manifestation, les organisateurs  de la cérémonie d’installation du nouveau bureau de la région Littoral 2 se sont rabattus sur le siège du parti, situé au quartier 8, à Nkongsamba. C’est là, en plein air et sous l’œil de  gendarmes  et policiers déployés en grand nombre que l’événement  tant attendu  par les membres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun,  a été organisé.

« Très tôt en matinée, des contingents de policiers et de gendarmes ont  investi les alentours de l’hôtel Fere dans l’arrondissement de Nkonsamba IIIème. Ils ont reçu l’ordre de ne laisser aucun manifestant errer à l’esplanade dudit établissement hôtelier. 6h et 35mn: Roger Justin Noah, Secrétaire général adjoint du Mouvement pour la renaissance du Cameroun(Mrc), Pierre Emmanuel Binyam, coordonnateur du pool des communicants du parti dans le Littoral Christian Massoma, militant et communicant, sont arrivés sur les lieux et ont été  ébahis par la mesure d’interdiction subite d’occuper l’esplanade de l’hôtel Fere. Mesure servie, oralement, par un capitaine de l’armée camerounaise. Le temps de prendre les premières images en face dudit hôtel, il y a, quelques instants après, une altercation entre des hommes de l’armée camerounaise et ces cadres du parti de Maurice Kamto a éclaté. »,a rapporté sur sa   page  Facebook l’envoyé spécial de Radio Tiemeni Siantou, Serge Aimé Bikoi.

Après cette échauffourée, la présentation du nouveau bureau régional  élu du Littoral 2 conduit par son secrétaire Fabrice Tchoumen , s’est faite en présence du président national du MRC Maurice Kamto. La cérémonie animée  par l’artiste Longue Longue, s’est déroulée sans incident, contrairement à l’ambiance des premières  heures de la matinée où des accrochages entre militants et forces de l’ordre ont été signalés.  

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »