Clap Ivoire 2019 : 4 distinctions pour le Togo, voici les œuvres récompensées !

Partagez ceci :

Le Festival de cinéma, Clap Ivoire a connu son épilogue la semaine dernière. Plusieurs prix ont été attribués aux jeunes réalisateurs issus de divers pays. Le Togo a raflé quatre distinctions.

Le grand Prix Kodjo Ebouclé 2019 représentant la plus grande distinction de ce festival a été décerné au film  « Kuma » de la Malienne Hawa Aliou .

À défaut du Prix Kodjo Ebouclé, le Togo s’en est tiré avec quatre prix : Le Prix du Meilleur son, le prix du Meilleur scénario et le prix de la meilleure fiction raflés par le Togolais Roger Gbekou grâce à sa production « Le champ des oubliés ». Le quatrième prix obtenu par le Togo :  le Prix du Meilleur documentaire a été attribué à « L’or rouge de Noepe » de Mawugnigan Wilson.

 « Condition » de Pierre Coulibaly (Côte d’Ivoire) a obtenu le Prix du public et celui de l’interprétation masculine. Le Prix de la Meilleure interprétation féminine est allé à Kuma de Hawa Aliou N’Diay du Mali. Le Prix de l’intégration africaine a été enlevé par Roberte Zannou (Bénin) grâce à « Naténi, mon identité ».

Débuté le 3 septembre, le festival-concours de courts-métrages  Clap Ivoire vise à récompenser  aux jeunes réalisateurs de l’espace UEMOA