Accueil / A la Une / Burkina Faso: « la Nuit de la jeunesse » pour sensibiliser les jeunes contre le terrorisme

Burkina Faso: « la Nuit de la jeunesse » pour sensibiliser les jeunes contre le terrorisme

Partagez ceci :

La lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, la jeunesse s’y met. Un festival dénommé « la Nuit de la jeunesse » a réuni plusieurs centaines de personnes, des jeunes pour la plupart à Gaoua, à près de 400 km de la capitale Ouagadougou, pour pour sensibiliser la jeunesse aux effets ravageurs du terrorisme. 

Le choix de cette région du sud-ouest du Burkina Faso est stratégique, car peu touchée, pour l’heure, par les attaques terroristes. Il faut donc sensibiliser sa jeunesse à ne pas basculer dans l’extrémisme.

Plusieurs artistes ont pris part à ce festival. Parmi eux, le célèbre rappeur Smarty. Devant la foule de jeunes, la star de la musique au Burkina Faso avait un message: « On vit une situation assez fragile et les premiers exposés, ce sont les jeunes ». Il a rappelé l’objectif de ce festival, qui est de « parler à cette jeunesse afin qu’elle reste éveillée et qu’elle ne baisse pas la garde ».

Les initiateurs de l’événement se disent satisfaits, car le message est passé. « On doit retenir que la jeunesse burkinabé est maintenant engagée et déterminée à venir à bout de l’extrémisme violent. Elle s’engage à ne pas se faire enrôler dans le camp ennemi, elle s’engage à renforcer ses relations avec les forces de défense et de sécurité, elle s’engage à promouvoir la paix et la sécurité », affirme Paz Hien, le promoteur de la manifestation, cité par VOA.

Événement biennal destiné à sensibiliser la jeunesse burkinabé aux effets dévastateurs de l’extrémisme violent, le festival « La Nuit de la jeunesse » est à sa deuxième édition cette année. La situation sécuritaire du Burkina Faso déterminera la date de la tenue de la prochaine édition.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »