Accueil / A la Une / Burkina Faso : confusion totale après des tirs tôt ce matin à Ouagadougou

Burkina Faso : confusion totale après des tirs tôt ce matin à Ouagadougou

Partagez ceci :

Des tirs ont été entendus tôt ce vendredi matin dans le quartier de la présidence burkinabè et du QG de la junte militaire, à Ouagadougou. Plusieurs axes de la capitale sont également bloqués par des militaires tandis que le signal de la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB) est coupé depuis plusieurs heures.

Coup d’État en cours ou mutinerie? La situation est encore floue au Burkina Faso, notamment dans la capitale Ouagadougou où des tirs à l’arme lourde ont été entendu ce vendredi dès l’aube. Selon la presse locale, la télévision nationale, coupée dans la nuit puis rétablie vers 9H GMT, a une nouvelle fois cessé d’émettre.

« Pour le moment, pas d’annonce officiel sur ce qui s’est passé, la situation est très confuse actuellement. Même si certains Ouagalais vaquent timidement à leurs occupations, il faut dire que des axes stratégiques sont toujours bloqués, avec une forte présence présence militaire dans les rues de la capitale« , nous raconte un journaliste burkinabè.

Cette situation intervient dans un contexte tendu depuis plusieurs semaines. Hier jeudi, plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, pour exiger la démission du président Paul-Henri Damiba, arrivé au pouvoir à la suite du coup d’Etat qui a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »