Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : pour un racket de 500 FCFA, un policer se retrouve en prison

Côte d’Ivoire : pour un racket de 500 FCFA, un policer se retrouve en prison

Partagez ceci :

Le Procureur Militaire, le Contre-Amiral, Ange Kessi, met déjà en exécution ses mises en garde contre les policiers racketteurs. La lutte contre le racket routier devient très sérieuse.

Un policier aurait été pris en flagrant délit de racket portant sur la somme de 500 FCFA serait par un Sergent-chef des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) par ailleurs agent de l’unité de lutte contre le racket (ULCR).

Après l’étude du dossier au Tribunal Militaire d’Abidjan, le policier est conduit devant le Chef du Parquet militaire puis déféré à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA) pour extorsion de fonds, violation de consignes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »