Home / A la Une / Des concertations nationales pour une transition politique au Mali

Des concertations nationales pour une transition politique au Mali

Partagez ceci :

Après que le pouvoir soit passé aux mains des militaires le 18 août dernier, l’heure est venue pour remettre les pendules à l’heure pour la stabilité politique du pays. Ainsi, membres de partis politiques, de la société civile et des groupes armés signataires de l’accord de paix se retrouvent à partir de ce 5 septembre pour poser les bases d’une transition politique.

Sous la direction des militaires du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), les concertations nationales devront aboutir à une transition.

« Depuis le 18 août 2020, nous arborons une nouvelle ère de l’histoire de notre pays, a déclaré celui-ci. L’agenda du Comité national pour le salut du peuple est donc clair et précis. Il s’agit de contribuer à la reconstruction de notre pays à travers la garantie de la poursuite du processus démocratique. Cela passe forcément par des réformes audacieuses, profondes. Le temps presse, il faut aller vite. Cette étape de validation des thèmes de référence constitue la première phase de pause des jalons sur le devenir de notre nation », a indiqué Col Malick Diaw, 1er Vice-président de CNSP lors de la cérémonie d’ouverture des travaux, ce samedi matin, à Bamako.

Ils sont plus de 500 participants à répondre à l’appel de la junte militaire pour trouver les « termes de référence » de cette concertation nationale. Notons que la période de transition devra aboutir à des élections législatives et présidentielle et, par conséquent, au retour à l’ordre constitutionnel.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »