Home / A la Une / Elections au Cameroun : les clés pour comprendre l’appel au boycott de Kamto
Maurice Kamto, leader du MRC

Elections au Cameroun : les clés pour comprendre l’appel au boycott de Kamto

Partagez ceci :

Maurice Kamto reste ferme: il ne participera pas aux élections législatives et municipales prévues en février prochain. Le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a dévoilé les motivations de cette décision.

Libéré il y a près de 2 mois, l’opposant Maurice Kamto prend ses marques. L’homme politique et son mouvement seront absents des prochaines élections. Une « décision politique grave », selon lui, mais qui s’impose au vue de la réalité du terrain.

Pour Maurice, le boycott des élections est l’unique voie pour éviter au peuple camerounais de replonger une nouvelle fois dans la crise post-électorale comme ce fut le cas en 2018.

Car pour lui, le code électoral surtout à Yaoundé est taillé sur mesure pour une victoire certaine du parti présidentiel, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).

« Le MRC a cru jusqu’au bout que le régime se ressaisirait et se souviendrait que le jeu démocratique doit être arrêté de façon consensuelle par tous les acteurs (…) Mais à ce rythme, les mêmes causes produiront les mêmes effets », déclare-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »