Électricité, cette ‘priorité’ de Tshisekedi en RD Congo

TAB Group Business
Partagez ceci :

Énergie presque rare en RD Congo, l’électricité est au cœur des préoccupations du président Tshisekedi. Le 20 août dernier, le président congolais a annoncé qu’il allait faire de l’électricité la ‘’priorité économique’’, durant son mandat.


Pour se faire, le pays a initié d’ailleurs un forum sur l’électricité dont le premier, rapporte l’AFP, se tient à Matadi, cette province qui abrite les barrages hydro-électriques d’Inga I et II. « J’ai demandé que l’accès à l‘électricité soit inscrit comme la première priorité économique de mon quinquennat », a déclaré M. Tshisekedi à l’ouverture dudit forum.


Selon notre source, seulement 8% de la population congolaise ont accès à l’électricité. La RDC n’aurait plus depuis 1982, d’après le président Tshisekedi, ‘’connu d’avancée significative dans le développement de la production d‘énergie électrique”, alors que la population ne fait que s’accroître.


« Aujourd’hui, on évalue le taux d’accès à l‘énergie électrique à 8%, dont 1 % en milieu rural. Une situation qui risque de perdurer à cause du manque de mesures d’application de la libéralisation du secteur décidée en 2014 », a déploré le président Tshisekedi qui espère développer ce secteur.

Il faut souligner que, sur le continent africain, ce n’est pas seulement en République Démocratique du Congo que l’électrification peine à être effective. Les zones rurales sont les plus défavorisés dans presque tous les pays. Certains se tournent vers l’énergie solaire pour répondre quelque peu au besoin des populations.