Faure Gnassingbé: les Togolais ou Claude Leroy, qui choisir ?

TAB Group Business
Partagez ceci :

Le public sportif togolais a eu le samedi dernier, l’occasion tant rêvée: celle de faire entendre directement à qui de droit, son ultime désir de voir Claude Leroy, quitter le nid des éperviers. Le stade de Kégué qui a subi un relooking total, a réceptionné samedi, son public des grands jours. Les 30 000 places étaient quasiment occupées par les amoureux du ballon rond, dont le Chef de l’Etat et quelques membres de son gouvernement.

En prélude au match de gala qui a opposé les légendes togolaises aux légendes africains (4-2), le dirigeant togolais a inauguré le stade de Kégué réhabilité.

A l’unisson, les milliers de togolais ont accueilli le président togolais avec une même refrain:  » Claude Leroy, démission ! », des minutes durant.

Selon le Mouvement du Pasteur Edoh Koami, cette belle prestation du public devant le N°10 du TP Mazembe (Faure Gnassingbé, ndlr), redonne espoir sur le départ de Leroy.

MMLK /LE PEUPLE TOGOLAIS À L’UNISSON POUR LE DÉPART DE CLAUDE LE ROY 

Le Mouvement Martin Luther King salue la convergence de l’action du public sportif Togolais ce 27 juillet 2019 sur le stade de Kegué dont l’unique objectif était d’exiger le départ non négociable de Claude le Roy du nid des Éperviers du Togo et par conséquent demande au Chef de l’État d’en tirer les conséquences. 

Enfin, les amoureux du ballon rond au Togo ont pris désormais le flambeau de contestation et de lutte, pour faire partir le vieux sélectionneur français de la tête des Éperviers, restée longtemps une préoccupation du MMLK. Cette fois-ci, c’était en présence du Chef de l’État Togolais, souvent considéré comme l’employeur, le bienfaiteur et le protecteur de Claude le Roy. 

Au Stade de Kegué, lors du match entre les anciens joueurs africains, des milliers des supporters des Éperviers ont vibré à l’unisson pour exprimer leur ras-le-bol contre le maintien de cet entraîneur controversé qui souffle du chaud et du froid . 

Face à cette mobilisation populaire inédite scandant leur hostilité et désapprobation au sélectionneur, les autorités sont condamnées à ne pas faire le choix des Juifs (entre Barabbas et Jésus-Christ), entre Claude le Roy et le peuple Togolais .

Le MMLK espère que son départ va être acté très prochainement surtout avant le début des éliminatoires pour la CAN 2021; mais si rien n’est fait, le peuple va récidiver jusqu’à son départ. 

Le MMLK appelle les Togolais à rester mobilisés pour ces fins . 
Vivement que les jours de Claude le Roy soient comptés au Togo !

Lomé ,le 28 juillet 2019

MMLK -la voix des sans voix