Accueil / Africa top success / G20: trois pays plaident pour un siège permanent pour l’Union africaine

G20: trois pays plaident pour un siège permanent pour l’Union africaine

Partagez ceci :

L’Egypte, le Ghana et le Sénégal plaident pour un siège permanent pour l’Union africaine au G20. Seule l’Afrique du Sud est membre permanent du groupe composé des vingt économies les plus développées de la planète. 

Dans une correspondance adressée mardi 19 juillet aux ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales, l’Egypte, du Ghana et du Sénégal plaident pour l’octroi d’un siège permanent à l’Union africaine (UA) au sein du G20. Ceci pour mieux faire entendre la voix du continent dans cet organe de gouvernance mondiale.

« La présence de l’Afrique en tant que membre permanent par l’intermédiaire de l’Union africaine renforcera le G20. Augmenter la représentation du continent dans les délibérations du G20 permettra une continuité et un engagement plus réactif », ont indiqué les ministres des Finances des trois pays dans leur lettre. 

En 2008, alors que la crise financière et économique frappe le monde, le G20 a fait preuve d’efficacité en allégeant les dettes des pays les plus pauvres et la fiscalité des multinationales et dans la lutte contre le changement climatique.

Le prochain sommet des chefs d’Etat des vingt économies les plus développées de la planète est prévu en novembre à Bali. Le président indonésien et président en exercice du G20, Joko Widodo, a fait part de son intention d’inviter l’Union africaine à y prendre part, c’était en présence de  la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, lors d’une rencontre le 17 Juillet dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »