Home / A la Une / Ghana : les propriétaires de voiture de luxe enfin soulagés

Ghana : les propriétaires de voiture de luxe enfin soulagés

Partagez ceci :

Les amoureux des voitures de luxe au Ghana pourront désormais soupirer d’aise. Le gouvernement Addo a, le 29 juillet dernier, retiré la taxe sur les véhicules de luxe. L’annonce a été faite au parlement par le ministre des finances, Ken Ofori-Atta à la présentation du budget de mi- exercice du gouvernement.


Pour le ministre, l’écoute de la population a eu un rôle crucial sur la suppression de cette taxe. Bien que la taxe a été introduite pour générer des recettes, « nous avons pris note des suggestions du grand public sur la mise en œuvre de cette taxe. En tant que gouvernement à l’écoute, nous proposons au parlement le retrait de la taxe », avait déclaré le ministre des finances, d’après Koaci.


En effet la loi visant à appliquer une taxe sur les véhicules à hautes cylindrées a été soumise en juillet 2018 et devait entrer en vigueur le 1er août de la même année.


« La Direction de l’immatriculation et des permis de conduire des véhicules (DVLA) est autorisée par la loi à percevoir la taxe au nom du gouvernement. Avec effet au mercredi 1er août 2018, le prélèvement sera payé lors de l’immatriculation des véhicules et, par la suite, avant le renouvellement annuel du certificat de circulation de ces véhicules, avec les capacités de moteur énumérées ci-dessus », avait indiqué la Ghana Revenue Authority (GRA).


Il s’agissait pour les autorités à travers cette taxe d’avoir un droit de regard sur les importations de véhicules et le secteur routier du pays. Un an après cette décision, les propriétaires des véhicules luxueuses pourront enfin souffler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »