Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Ghana: la taxe sur les voitures de luxe débute le 1er août !

Ghana: la taxe sur les voitures de luxe débute le 1er août !

Partagez ceci :

Ne conduit plus dorénavant qui veut voiture de luxe au Ghana; mais, seulement ceux qui peuvent ! La loi visant à appliquer une taxe sur les véhicules à hautes cylindrées entre en vigueur à partir du 1er août de cette année.

La Ghana Revenue Authority (GRA) informe que conformément au nouveau régime fiscal, les véhicules ayant une cylindrée de 2950 Centimètres et plus sont tenus de payer les redevances qui leur seront attribuées. « La Direction de l’immatriculation et des permis de conduire des véhicules (DVLA) est autorisée par la loi à percevoir la taxe au nom du gouvernement. Avec effet au mercredi 1er août 2018, le prélèvement sera payé lors de l’immatriculation des véhicules et, par la suite, avant le renouvellement annuel du certificat de circulation de ces véhicules, avec les capacités de moteur énumérées ci-dessus », a indiqué la GRA dans un communiqué rapporté par les sources locales.

Les voitures qui ont payé leur redevances avant la mise en application de la loi sont tenue de se conformer à compter de leur prochain date de renouvellement en 2019. Seuls les tracteurs, les ambulances, les véhicules commerciaux ayant la capacité de transporter plus de dix personnes et les véhicules commerciaux pour le transport de marchandises sont exemptés des prélèvements.

Considéré comme ‘’l’eldorado potentiel’’ pour les voitures de luxes selon Jeune Afrique, le continent africain enregistre un fort taux d’importation chaque année. La mise en place d’une taxe sur ces voitures permettra de réglementer un temps soit peu le secteur routier ghanéen.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »