Accueil / A la Une / Ghana: une femme menace de publier une s3xtape de Nana Akufo Addo
Nana Akufo Addo, Evelyn

Ghana: une femme menace de publier une s3xtape de Nana Akufo Addo

Partagez ceci :

Le président Nana Akufo Addo est dans de beaux draps. Une femme qui se nomme Evelyn Adu, alias Serwaa Broni, menace de publier des images de chambre et des vidéos du président ghanéen.

C’est une affaire qui refait surface. Il y a plusieurs mois, une femme qui dit être convoitée par le président ghanéen avait dénoncé des abus des services de sécurité du président contre sa personne.

La jeune dame arguait qu’un vol a été comploté contre elle pour récupérer les preuves de sa supposée relation avec le locataire de la Jubilee House.

Quelques mois après cet épisode, Evelyn Adu revient à la charge et menace de publier les photos et les vidéos intimes du président sur la toile. La jeune dame a également étalé ses conversations avec le président sur la toile.

 « Bonjour Evelyn, tu es toujours ma chérie, s’il te plait, reste cool, toi et ta petite amie serez complètement réglées après les élections. John m’a informé que tu avais accepté d’attendre donc je n’ai pas compris les mails de demande. J’aimerais t’appeler, mais j’ai remarqué que mes appels te frustraient. Ces périodes sont chargées. Sois encore un peu patiente. Merci », aurait écrit le président en novembre 2020 d’après nos confrères d’Afrik mag.

A ce message, elle a répondu: « T’envoyer des messages n’était pas cool. Je ne t’enverrai plus de message ni ne te recontacterai de toute façon, je suis une personne ordinaire et je dois garder des amitiés avec des gens ordinaires pour éviter les surprises inutiles ».

Le président aurait répondu: « Evelyn, oui, mon équipe de sécurité m’a conseillé de m’éloigner de toi, ils étaient également intéressés par tes appareils, mais je n’ai pas ordonné l’attaque. Je t’appelle… », aurait répondu le président.

Elle a répondu le 2 novembre 2019 à 12h58 GMT: « Quand tu m’as appelée le matin du vendredi 1er novembre en réponse à mon SMS, tu n’as pas pu répondre à la raison pour laquelle ton chef de sécurité va me dire que je suis sous leur surveillance radiale et constante depuis juillet….. » .




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »