Accueil / Politique / Guerre en Ukraine: le gouvernement britannique sanctionne durement un général russe
Géneral Russe 1

Guerre en Ukraine: le gouvernement britannique sanctionne durement un général russe

Partagez ceci :

Le gouvernement britannique, par le biais du ministre des Affaires étrangères, Liz Truss, a pris à nouveau des sanctions économiques contre 14 personnalités russes parmi lesquelles le général Mikhail Mizintsev. La raison principale: leur rôle présumé dans la guerre qui sévit en Ukraine.

Les autorités russes doivent faire face à un durcissement des sanctions du monde occidental après la découverte d’un charnier ce weekend dans la ville ukrainienne de Marioupol.

Figure incontournable de la machine militaire russe, Mikhail Mizintsev est accusé par la communauté internationale d’être le cerveau présumé du massacre de Marioupol qui a entraîné la mort de plus de 300 civils dans cette ville ukrainienne. Surnommé désormais le boucher de Marioupol, ce grand officier russe était la cible d’autres sanctions depuis un moment.

Irritée et courroucée par les vidéos de ces massacres, la diplomatie de la Grande Couronne a intensifié des sanctions contre des personnalités du régime de Vladimir Poutine. A part le colonel-général Mikhail Mizintsev, le chef de la diplomatie britannique a également ciblé le propagandiste Sergey Brilev et TV-Novosti, financé par le Kremlin, propriétaire de la chaîne d’information RT. Aleksandr Zharov, directeur général de Gazprom-Media, Alexey Nikolov, directeur général de RT, et Anton Anisimov, directeur de Sputnik International Broadcasting sont les autres proches de Vladimir Poutine lourdement sanctionnés.

« La guerre de Poutine contre l’Ukraine est basée sur un torrent de mensonges. La Grande-Bretagne a aidé le monde à dénoncer la désinformation du Kremlin, et ce dernier lot de sanctions frappe les propagandistes éhontés qui diffusent les fausses nouvelles et les faux récits de Poutine.» a lancé Liz Truss qui assure vouloir continuer cette série de sanction.

« Nous continuerons à appliquer davantage de sanctions pour augmenter la pression sur la Russie et faire en sorte que Poutine perde en Ukraine », a-t-elle ajouté




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »