Accueil / A la Une / Guillaume Soro : « Le malheur des uns, dit-on, fait le bonheur des autres »

Guillaume Soro : « Le malheur des uns, dit-on, fait le bonheur des autres »

Partagez ceci :

Sous le coup d’une condamnation par contumace par la justice ivoirienne pour tentative à l’atteinte à la souveraineté de l’Etat, Guillaume Soro est en exil en Europe depuis plusieurs années déjà. Désormais écarté du rêve présidentiel à cause de son exil politique, l’ancien premier ministre ivoirien a révélé dans une énième prise de parole que plusieurs personnes seraient contentes de son malheur.

Ce mercredi 6 octobre, le président du GPS (Génération et Peuple Solidaires) a évoqué la question de la présidentielle en 2025.

Selon ce dernier, plusieurs personnes parmi les éventuels successeurs d’Alassane Ouattara se réjouissent de sa situation d’exil puisqu’il est un potentiel adversaire de moins. 

« Il m’a été rapporté que plusieurs parmi les potentiels successeurs ou candidats à l’élection présidentielle de 2025 se réjouissent du fait que monsieur Alassane Ouattara ne retienne en exil pour leur bonheur« , a t il déclaré .

« Le malheur des uns, dit on, fait le bonheur des autres », a- t il ajouté  avant de se poser une question  « et qui sait le malheur qui se cache derrière un bonheur? « La politique est une course de fond et bien des prétentions finissent par être coiffées au poteau. Dieu n’a pas dit son dernier mot. Qui vivra verra », a conclu Guillaume Soro qui reste confiant par rapport à son avenir politique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »