Home / A la Une / Côte d’Ivoire : les secrets qui entourent la non-candidature de Ouattara

Côte d’Ivoire : les secrets qui entourent la non-candidature de Ouattara

Partagez ceci :

A la surprise générale, Alassane Ouattara a annoncé vendredi devant les parlementaires ivoiriens réunis en Congrès à Yamoussoukro, qu’il ne se représentera pas à la présidentielle d’octobre prochain. Une annonce qui provoqué une avalanche de réactions de part le monde, mais aussi donné lieu à diverses interprétations quant aux raisons qui sous-tendent cette décision. Était-ce de sa propre volonté ou le fruit d’une pression accrue qu’il aurait reçue de la communauté internationale ? Un proche de Guillaume Soro livre les secrets de la décision du dirigeant ivoirien.

A en croire Mamadou Traoré, un des fidèles lieutenants de Guillaume Soro, candidat déclaré à la prochaine présidentielle, comme rapporté par Afrique sur 7, le retrait d’Alassane Ouattara est le fruit d’une forte pression qu’il aurait reçue des occidentaux, notamment de la France et de l’Union européenne.

« Ils lui ont fait savoir qu’ils n’étaient plus prêts à investir autant d’argent en Côte d’Ivoire, en cas de crise, à cause des ambitions d’un individu (…) Ils l’ont également rassuré de ce qu’après son règne, ils lui ouvriront des portes au niveau international », révèle-t-il.

« Ils lui ont enfin montré les risques qu’il courait s’il s’entêtait à tenter de faire un troisième mandat », a-t-il ajouté.

Et Mamadou Traoré de poursuivre : « Étant un homme conscient du danger qu’il courait en écoutant ses ouailles, il s’est résolu à les prendre de court en annonçant sa non-candidature en Octobre 2020 ».

Quoi qu’il en soit, estime Mamadou Traoré, la décision du président Ouattara de ne pas se présenter est à saluer.

Pour lui, il reste désormais au chef de l’État sortant de créer les conditions d’une atmosphère sociopolitique apaisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »