Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : ADO voulait-il (réellement) que Gbagbo et Blé Goudé meurent en prison ?

Côte d’Ivoire : ADO voulait-il (réellement) que Gbagbo et Blé Goudé meurent en prison ?

Partagez ceci :

Le Conseiller spécial de Guillaume Soro, Franklin Nyamsi fait partie des personnes qui doutent de la réelle volonté d’Alassane Ouattara de faire rentrer Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Au cours d’une conférence sur Facebook, il a donné l’une des raisons de sa méfiance. Pour lui, ce « feu vert » signalé aux ex-détenus politiques est plutôt « un feu rouge ».

Franklin Nyamsi ne croit pas un seul mot des propos d’Alassane Dramane Ouattara alias ADO sur le retour de Gbagbo et Blé Goudé. « Alassane Ouattara voulait que Gbagbo et Blé Goudé meurent en prison », a-t-il déclaré.

Le conseiller de Guillaume Soro pense qu’Alassane Ouattara devrait commencer par demander pardon à Gbagbo et Blé Goudé, pour leur avoir perdu « entre 7 et 8 ans de leur vie ».

D’après Nyamsi, le simple fait de prononcer les noms de Gbagbo et Blé Goudé fait souffrir Alassane Ouattara. Il n’est pas le seul à douter du geste du président ivoirien à l’égard de l’ancien président et son ministre de la jeunesse.

Pour sa part, Boga Sako Gervais, président de la FIDHOP et vice-président de la coalition Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), a estimé que la déclaration de Ouattara pourrait être le fait de pressions extérieures provenant de certains chefs d’états.

Selon lui, ce n’est pas une décision prise avec sa propre volonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »