Kenya : Joe Kadenge, ancien célèbre footballeur a rendu l’âme ce dimanche

Partagez ceci :

Joe Kadenge, ancien célèbre footballeur kényan est décédé dimanche à Nairobi à l‘âge de 84 ans, informe africanews.

D’après notre source, Nairobi, Mombasa, Kisumu,….C’est quasiment tout le Kenya qui passe ce dimanche 7 juillet dans l’accablement de la tristesse. La faute à la mort ce matin à l‘âge de 84 ans, de Joe Kadenge. Ainsi que l’ont annoncé les proches du défunt.

« Mzee Joe Kadenge est décédé ce dimanche 7 juillet à l’hôpital Meridian de Nairobi », a annoncé Oscar Kadenge, un des fils du disparu. « Son état s’est détérioré lorsque ma sœur est décédée aux États-Unis plus tôt cette année et il a été empêché d’assister », a ajouté Oscar.

Notre source indique qu’en janvier 2006 Kadenge est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Il a subi un deuxième AVC en février dernier. Et depuis lors, « Papa n‘était pas en forme. Il avait des complications respiratoires et sa vue était également défaillante », a encore indiqué Oscar.

Cette disparition est donc une grosse perte. Non seulement pour Oscar et ses frères, mais aussi pour le Kenya tout entier.

Notamment les hommes politiques en premier. « Joe Kadenge était l’icône du sport dans notre pays. Il est regrettable que la main de la mort nous ait volé un homme qui a tout donné pour la gloire de notre pays », a écrit le président Uhuru Kenyatta dans le livre des condoléances.

« Nous avons perdu aujourd’hui l’un des plus grands talents à avoir jamais honoré notre football national. Joe Kadenge était un véritable ambassadeur pour le pays et le football kényan. Puisse-t-il reposer dans le bonheur éternel. Puisse son esprit inspirer plus de jeunes à poursuivre le jeu », a déploré de son côté, Raila Odinga, chef de file de l’opposition à la télévision nationale.

Le média rapporte que Kadenge débute sa carrière footballistique en 1958 en tant que milieu offensif au sein de Maragoli United, un club kényan de la première division. Quelques années plus tard, il signe à Abaluhya United (actuel AFC Leopards) avec lequel il remporte le championnat national en 1966.

Le meilleur joueur kényan de tous les temps fit également partie du onze qui participa pour la première fois à la CAN en 1972. Même s’il ne marqua pas de but, il fut impliqué dans deux des trois buts inscrits par son équipe lors de cette 8è édition. Les Harambee Stars sortirent de la compétition avec deux points (deux matchs nuls et une défaite), écrit le site.

En équipe nationale comme en club, son maniement du ballon rond était tel qu’il était difficile de lui ravir la balle. Ce qui fera dire à un commentateur de BBC en swahili : « Kadenge Na Mpira », entendez, «  Kadenge avec la balle ». « Effectivement, comme s’il était né avec le ballon au pied », se souvient Tom Ouma du quartier Nanga à Kisumu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *