Accueil / A la Une / Le bitcoin pour rompre avec « une bureaucratie impénétrable » en Centrafrique

Le bitcoin pour rompre avec « une bureaucratie impénétrable » en Centrafrique

Partagez ceci :

Une délégation de spécialistes du bitcoin était à Bangui pour peaufiner le projet de la Centrafrique de faire du bitcoin une monnaie officielle. Il sera ainsi le premier en Afrique et le deuxième au monde après le Salvador.

Venus de la Belgique, du Canada, de la France, de la Suisse, du Salvador et du Cameroun, les membres de la délégation étaient en Centrafrique sur invitation du président du Conseil économique et social centrafricain. Ils ont été reçus par le président Touadéra et ont tenu une conférence au Palais de la Cemac à Bangui.

Ce projet ambitieux vise à « échanger avec l’élite nationale, la société civile et communiquer avec la communauté nationale sur la cryptomonnaie », indiquait le communiqué de presse du président du Conseil économique et social de Centrafrique.

Dans ce pays, le bitcoin pourrait pallier le faible taux de bancarisation ou l’accès aux liquidités.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »