Le Togo s’engage dans le nucléaire dans un cadre juridique conforme

Partagez ceci :

Un projet de loi visant l’utilisation sûre, sécurisée et pacifique du nucléaire a été adopté cette semaine lors du Conseil des ministres. Le pays sera à cet effet doté d’un cadre juridique conforme aux normes internationales.

« Les applications des rayonnements ionisants du nucléaire procurent d’importants avantages dans de nombreux domaines, notamment la santé (dépistage et traitement des cancers, sécurité sanitaire des aliments), l’agriculture et l’élevage (accroissement de la productivité des terres, multiplication des variétés de terres fertiles, amélioration de la croissance, de la reproduction et de la résistance aux maladies du bétail), l’industrie (civile et militaire), et la recherche scientifique (physique nucléaire, chimie nucléaire) », lit-on dans le communiqué ayant sanctionné les travaux.

Toutefois, le document ne manque pas de préciser les effets néfastes. « Le nucléaire et les rayonnements ionisants qu’il véhicule comportent néanmoins des effets potentiellement nocifs, pouvant résulter d’une utilisation inappropriée, d’accidents ou d’actes malveillants, dont il est impératif de protéger les personnes, la société et l’environnement », précise-t-il.

Ainsi, la mise en place d’un cadre juridique permettra de réglementer l’utilisation de cette forme d’énergie au profit de la population togolaise, essentiellement dans le domaine de la santé, l’agriculture, l’élevage, l’éducation et l’industrie. Rappelons que le Togo a adhéré à l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) le 30 novembre 2012.