Accueil / A la Une / Maroc : incrédulité et réticence face au vaccin contre le Covid-19

Maroc : incrédulité et réticence face au vaccin contre le Covid-19

Partagez ceci :

Selon RFI, le Maroc espère lancer une campagne visant à vacciner vingt millions d’adultes contre le covid-19, en à peine quelques mois, d’ici la fin de l’année. Ce vaccin ne sera pas obligatoire, mais risque de devenir indispensable, notamment pour voyager en dehors du Maroc.

Alors que de nombreux Marocains s’en félicitent et espèrent bientôt sortir de la crise sanitaire, du côté des 20-30 ans, moins touchés par les formes graves du virus, ce vaccin anti-covid 19, importé de Chine, suscite incrédulité et réticences.

« Nous, c’est le tiers monde, pour moi on est des cobayes, pour moi c’est un essai qu’on va faire et ensuite on aura des résultats. Mais pour moi, il est pas question que je le fasse, ni moi ni mes filles », peste Nadia au micro de RFI.

Cette serveuse et maman de 29 ans redoute que le continent soit utilisé comme laboratoire à ciel ouvert.

En attendant, la vaccination imminente du personnel de première ligne pourra peut-être rassurer une partie de l’opinion publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »