Home / Africa top success / Maroc/Politique: vers la suppression du secrétariat d’état de l’eau !

Maroc/Politique: vers la suppression du secrétariat d’état de l’eau !

Partagez ceci :

On dit que la politique est un moyen d’arriver au pouvoir, en essayant de convaincre les citoyens des aboutissants d’un programme présenté. Mais elle est aussi celle où l’on peut prendre des décisions appropriées ou inappropriées, positives ou négatives. Des décisions qui peuvent rendre service, comme elles peuvent nuire d’un autre coté.

Au Maroc, les choses n’échappent pas à la règle. Ces derniers, on affirme que la majorité gouvernementale est secouée par une affaire mal gérée. Il s’agirait selon toute vraisemblance de la suppression du secrétariat à l’eau la semaine dernière. Un secrétariat qui avait comme responsable, C. Afilal, qui est issu du parti pour le progrès et du socialisme, membre de la coalition menée par El Othmani.

Ça parle que c’est le concerné qui aurait pris une décision pareil, sans en avertir en contrepartie son allié Benabdellah, qui est le numéro 1 du PPS. Ce dernier aurait dés lors pris cette affaire comme un coup de poignard dans le dos. Sur un autre registre, signalons la complication de cette secrétaire d’état si l’on sait qu’elle n’a pas été avisée de la suppression de son département.

Elle réintègre de ce fait le département de l’équipement. Ainsi donc, et même on parle que lors du dernier conseil hebdomadaire, elle n’a pas reçu l’ordre de quitter son poste par écrit officiel de la part d’El Othmani. Est-ce à dire qu’elle continuera à en faire partie sans portefeuille en attendant une nouvelle affectation ? On ne le sait pas en ce moment, mais une chose est sûre, cette décision l’aurait stupéfait.

Les observateurs politiques attendront le 30 Août pour le savoir, puisqu’il y’aura la tenue du conseil du gouvernement qui déciderait des suites à donner à cette affaire. Mais, d’ici jeudi prochain, le parti pour le progrès et du socialisme continuera à faire monter les enchères pour conserver un poste de secrétariat d’état au sein du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »