Accueil / Africa top success / Mis à nu des migrants : une pratique dégradante dénoncée par l’ONU

Mis à nu des migrants : une pratique dégradante dénoncée par l’ONU

Partagez ceci :

Plus de 90 migrants ont été retrouvés nus à la frontière entre la Grèce et la Turquie ; ces deux pays se rejettent la faute. L’Organisation des Nations Unies demande une enquête approfondie puisque plusieurs cas d’exilés mis à nu par les garde-frontières grecs et turcs ont été documentés au cours de ces dernières années.

Pour le ministre grec des Migrations grec, Notis Mitarachi, cet incident est une « honte pour la civilisation ».

En réponse, la présidence turque charge son voisin dans une série de messages particulièrement virulents sur Twitter. « Par ces menées ridicules, la Grèce montre une fois de plus au monde entier qu’elle ne respecte même pas la dignité des peuples opprimés, publiant les photos des réfugiés qu’elle a déportés après les avoir dépouillés de leurs effets personnels », a écrit le directeur de la communication de la Présidence turque, Fahrettin Altun.

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) se dit profondément « choqué » par le traitement « cruel et dégradant » subi par les migrants retrouvés nus, qui ont été envoyés vers le centre d’accueil et d’identification de Fylakio, située à la frontière nord de la Grèce.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »