Accueil / A la Une / Tchad : des inondations sans précédent touchent plus de 340 000 personnes

Tchad : des inondations sans précédent touchent plus de 340 000 personnes

Partagez ceci :

Les inondations dues aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Tchad ont touché plus de 340 000 personnes, selon un rapport du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Les inondations ont détruit près de 2 700 hectares de cultures et de terres agricoles, augmentant ainsi l’insécurité alimentaire. Le nombre de personnes affectées par les pluies a augmenté de 90 000 personnes depuis l’année dernière, indique OCHA.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) collabore avec les travailleurs humanitaires locaux et nationaux pour aider les personnes dans le besoin.

Alors que le Tchad, un pays enclavé dans le Sahel, reçoit chaque année des périodes de fortes précipitations, ce dernier développement est sans précédent avec une augmentation des précipitations ainsi que des changements plus importants dans la quantité de précipitations.

Les habitants des zones rurales ont été pris au dépourvu car ces phénomènes météorologiques extrêmes sont le résultat du changement climatique.

L’OCHA a annoncé au début du mois que 22 personnes avaient été tuées en raison des fortes pluies. Les agences des Nations unies ont signalé l’urgence de la situation, mais disposent de fonds limités pour aider les personnes déplacées et affamées. 

En août, seuls 33 % des fonds humanitaires requis pour le Tchad en 2022 ont été reçus.

Dans un appel conjoint, le gouvernement du Tchad et la communauté humanitaire demandent 5,2 millions d’euros pour fournir des abris, des produits de première nécessité et une protection aux personnes touchées par les inondations.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »