Ouganda: enfin un « savon » pour éradiquer le paludisme

Partagez ceci :

Tous les moyens sont bons pour éradiquer le paludisme du continent africain. A part l’essai d’un vaccin mis au point par l’OMS dont le test a été effectué il y a peu au Malawi, un savon ferait des merveilles en Ouganda.

Joan Nalubega une ougandaise qui, elle-même a été à plusieurs reprises malade du paludisme, a innové un savon répulsif contre le paludisme, rapporte Africanews.

Depuis ses propres expériences de la maladie, Joan s’est donnée pour mission de combattre le paludisme qui s’avère être un problème de santé public dans son pays.

A travers sa compagnie, Uganics, créé en 2016, elle fabrique des savons en ajoutant des ingrédients qui repoussent les moustiques, comme différentes sortes de plantes de citronnelle.

“ On utilise notre savon comme un savon normal, comme un savon normal que vous utilisez pour le bain. Nous vous conseillons de ne pas utiliser de parfums et de lotions parfumés forts et alors notre savon sera plus efficace de 5 à 6 heures”, a expliqué Joan Nalubega la fondatrice de ‘Uganics’ comme rapporté par notre source.

Au-delà d’apporter solution à un problème de santé publique, l’entrepreneure entend contribution à sa manière à soulager le démunis qui n’ont pas les moyens d’acheter des insectifuges et des moustiquaires coûteux.

Il faut souligner que les innovations pour éradiquer le paludisme se multiplient de plus en plus.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) pour sa part place ces espoirs dans « Mosquirix », le vaccin qui espère-t-on, sera la solution efficace au paludisme sur le continent.


Résultat de recherche d'images pour ", Joan Nalubega"