Home / A la Une / Présidentielle au Togo : ces promesses à couper le souffle de Faure Gnassingbé

Présidentielle au Togo : ces promesses à couper le souffle de Faure Gnassingbé

Partagez ceci :

Le week-end écoulé, le chef de l’Etat sortant, candidat à sa propre succession, Faure Gnassingbé a battu campagne dans l’Est-Momo. Entre éloges et promesses, le candidat du parti UNIR a appelé les populations de cette localité à lui faire confiance et à lui accorder leurs voix.

Dans son adresse hier dimanche à la population d’Elavagnon, Faure Gnassingbé semble revenir sur ses précédentes propos, ‘ses adversaires ne sont aucunement plus KO’. La compétition n’est pas gagnée d’avance, a-t-il affirmé.

« Merci à vous, population de l’est-mono. Je vous remercie pour cet accueil qui comme d’habitude est extraordinaire ! Vous êtes nombreux à sortir, vous êtes chaleureux et vous me donnez beaucoup d’énergie pour la suite » a commencé Faure avant de reconnaître : « Cette élection qui aura lieu le 22 Février même si elle se déroule dans un climat apaisé, nous ne devons pas perdre de vue que c’est une compétition. Et une telle compétition n’est jamais gagnée à l’avance. Il faut toujours respecter les adversaires, c’est pour cela que tout en vous remerciant et vous félicitant pour la mobilisation et l’accueil d’aujourd’hui je vous prie et vous demande de continuer la campagne jusqu’à la dernière minute. Nous avons besoin de vos voix. Nous avons besoin des voix de la préfecture de l’est-mono. Pas seulement la moitié ou les 3/4 des voix. Nous avons besoin de toutes les voix et je compte sur vous ».

Tout en reconnaissant les réalisations qu’il y a eu dans ce milieu, le Chef de l’Etat estime qu’il fera sans doute plus une fois qu’il sera reconduit à la tête du pays.

Après avoir discuté avec les producteurs et s’être imprégné de leur réalité, le champion d’UNIR promet : « Le processus de décentralisation que nous avons lancé peut être et sera certainement une réponse à cette préoccupation. Hier, la santé pouvait constituer un problème, mais le programme School Assur est une réponse à cette préoccupation précisément. »

Et d’ajouter : « Je voudrais dire à ceux qui sont dans des classes d’examens que désormais, il n’y aura plus de frais d’inscription pour les examens. Je voudrais dire aux parents, que désormais les actes de naissance seront établis gratuitement. Pour résoudre le problème d’identité, cette année nous allons démarrer un programme pour qu’à chaque togolais soit attribué un numéro d’identification qui jouera en lieu et place le rôle des cartes d’identité. »

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et foule
L’image contient peut-être : 3 personnes, enfant et plein air
L’image contient peut-être : 2 personnes, foule et plein air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »