Home / A la Une / RDC: l’opposant Martin Fayulu fait l’objet d’une grave accusation

RDC: l’opposant Martin Fayulu fait l’objet d’une grave accusation

Partagez ceci :

Les sorties médiatiques, les appels à résistance et autres de l’opposant
Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle en RDC, ne sont pas au goût de tous les Congolais. Un citoyen congolais lamda aurait même porté plainte contre l’opposant, et ceci pour « incitation à la haine tribale ».

Loin de rechigner une présentation à la police, Martin Fayulu entend bien répondre à cette convocation si ce dernier n’avait pas fait l’objet d’un report.

L’opposant clame haut et fort être un « républicain » qui « respecte les règles établies par son pays ».

« Je suis un républicain, si la police lance une nouvelle convocation ou invitation, je me rendrai à la police accompagné de mes avocats et du peuple », a-t-il déclaré d’après Koaci.

Depuis la proclamation des résultats de l’élection qui a porté Felix Tshisekedi à la tête de la RD Congo, Martin Fayulu ne cesse de crier sa victoire, dénonçant des fraudes.

Arrivé deuxième à la présidentielle avec 34 %, l’opposant aurait d’après ses propos, obtenu 60% des suffrages, une victoire que lui a volé Felix Tshisekedi, crédité de 38,57%.

Les appels à manifestations, les meetings ne font que s’enchaîner après l’accord Kabila-Tshisekedi. Martin Fayulu remet son sort au peuple avec l’assurance que ce dernier fera le bon choix.

Dans un contexte où le Congo renaît peu à peu de ses cendres sur tous les plans notamment après l’ère Kabila, le peuple a plus besoin de sérénité et de paix.

Une Paix que Ne Muanda Nsemi promet d’instaurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »