Accueil / A la Une / RDC: l’opposant Martin Fayulu fait l’objet d’une grave accusation

RDC: l’opposant Martin Fayulu fait l’objet d’une grave accusation

Partagez ceci :

Les sorties médiatiques, les appels à résistance et autres de l’opposant
Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle en RDC, ne sont pas au goût de tous les Congolais. Un citoyen congolais lamda aurait même porté plainte contre l’opposant, et ceci pour « incitation à la haine tribale ».

Loin de rechigner une présentation à la police, Martin Fayulu entend bien répondre à cette convocation si ce dernier n’avait pas fait l’objet d’un report.

L’opposant clame haut et fort être un « républicain » qui « respecte les règles établies par son pays ».

« Je suis un républicain, si la police lance une nouvelle convocation ou invitation, je me rendrai à la police accompagné de mes avocats et du peuple », a-t-il déclaré d’après Koaci.

Depuis la proclamation des résultats de l’élection qui a porté Felix Tshisekedi à la tête de la RD Congo, Martin Fayulu ne cesse de crier sa victoire, dénonçant des fraudes.

Arrivé deuxième à la présidentielle avec 34 %, l’opposant aurait d’après ses propos, obtenu 60% des suffrages, une victoire que lui a volé Felix Tshisekedi, crédité de 38,57%.

Les appels à manifestations, les meetings ne font que s’enchaîner après l’accord Kabila-Tshisekedi. Martin Fayulu remet son sort au peuple avec l’assurance que ce dernier fera le bon choix.

Dans un contexte où le Congo renaît peu à peu de ses cendres sur tous les plans notamment après l’ère Kabila, le peuple a plus besoin de sérénité et de paix.

Une Paix que Ne Muanda Nsemi promet d’instaurer.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »