Umalis Group
Home / A la Une / Récompenses : Mamoudou Gassama honoré aux BET awards américains

Récompenses : Mamoudou Gassama honoré aux BET awards américains

Partagez ceci :

Un geste humanitaire sans arrière-pensée et le voilà propulsé sur le devant de la scène, à des degrés qu’il n’aurait jamais imaginé. Après la médaille de la Ville de Paris, la communauté noire américaine ne reste pas indifférente du bon cœur qu’a Mamoudou Gassama.

En effet, le « Spider-Man parisien » a reçu un prix humanitaire dimanche soir.  Bientôt naturalisé français, le jeune homme de 22 ans a traversé l’Atlantique pour recevoir le prix BET Award de l’acte héroïque.

La cérémonie organisée par la chaîne Black Entertainment Television (BET) a eu lieu ce dimanche à Los Angeles. L’idée est de saluer la bravoure et le travail des Afro-Américains dans divers domaines de divertissement. Beyoncé, Bruno Mars, Kendrick Lamar, Cardi B ou Drake ont été primé pour le succès de leur disque respectifs. « Black Panther » a capté la plupart des prix concernant le cinéma. La tenniswoman Serena Williams et le basketteur LeBron James, quant à eux, ont été célébrés côté sportifs.

Au milieu de cette pléiade d’artistes, d’acteurs, de sportifs riches et mondialement reconnus, se trouvait un jeune homme qui il y a quelques semaines allait être chassé comme un moins que rien. L’instant le plus émouvant de la soirée était donc la remise des prix dans la catégorie « Humanitarian award ».

Même si l’apparition a été brève, les invités ont pu apprécier Mamoudou Gassama, honoré pour son geste héroïque en France. L’idée est d’exhorter chacun à cultiver dans son entourage, des vertus de solidarité, du vivre ensemble et du don de soi. Le chanteur John Legend a logiquement tout résumé en ces mots: « Tout le monde a l’opportunité de faire quelque chose d’extraordinaire, n’ayez pas peur d’être un héros. »

Aux côtés de Mamoudou Gassama figuraient Anthony Borges, qui a fait barrage de son corps à l’entrée d’une classe lors de la fusillade de Parkland, Shaun King, un écrivain qui lutte contre les discriminations envers les Noirs, James Shaw Jr., qui a désarmé à lui seul un tireur dans un restaurant du Tennessee, Naomi Wadler, 11 ans, qui a fait un discours remarqué lors de la récente « March for Our Lives » et Justin Blackman, seul lycéen de son établissement à manifester contre les armes à feu après la tuerie de Parkland.

Les six « héros » ont été longuement acclamés par le public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »