Accueil / Afrique du Nord / Soudan: 12 ministres jettent l’éponge après l’accord entre Abdullah Hamdok et le Conseil militaire
Abdallah Hamdock
FILE PHOTO: Sudan's Prime Minister Abdalla Hamdok and German Chancellor Angela Merkel (not pictured) address the media at the Chancellery in Berlin, Germany, February 14, 2020. REUTERS/Hannibal Hanschke/File Photo

Soudan: 12 ministres jettent l’éponge après l’accord entre Abdullah Hamdok et le Conseil militaire

Partagez ceci :

Abdullah Hamdok, le premier ministre déchu après le dernier coup d’État orchestré par le chef du conseil militaire au pouvoir a retrouvé son poste à la tête du gouvernement, ceci après un accord signé avec le général Abdelfattah al-Burhan. Protestant contre cet accord, 12 ministres de l’actuel gouvernement ont décidé de démissionner.

La crise politique qui secoue le Soudan depuis la chute d’Omar El Béchir en 2019 n’a pas encore connu son épilogue.

Alors que la communauté internationale se réjouit du nouvel accord encore le général Abdelfattah al-Burhan, le chef du conseil militaire au pouvoir et le premier ministre Abdullah Hamdock qui retrouve son poste à la tête du gouvernement de transition, 12 ministres de l’actuel gouvernement ne sont pas du tout content de la tournure des événements.

En effet, ces derniers ont condamné cet accord et ont finalement décidé de jeter l’éponge. Parmi les ministres démissionnaires figurent les ministres des Affaires étrangères, de la Justice, de l’Agriculture, de l’Irrigation, des Investissements, de l’Energie. Les ministres de l’enseignement supérieur, du travail, des transports, de la santé, de la jeunesse et des affaires religieuses ont également démissionné.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »