Accueil / A la Une / Tanzanie: le président Magufuli en guerre contre la contraception

Tanzanie: le président Magufuli en guerre contre la contraception

Partagez ceci :

Le chef de l’État de la Tanzanie est connu pour ses propos osés. S’il faut en croire son dernier discours à la nation prononcé dimanche, il est loin d’abandonner ses habitudes. En effet, John Magufuli a lancé à l’endroit de sa population, une mise en garde contre la contraception avant de les appeler à se reproduire.

John a clairement demandé aux femmes de « laisser tomber » les moyens contraceptifs. Ce dernier ne voit que des effets néfastes à la contraception.

 » Vous avez du bétail, vous êtes de grands fermiers, vous pouvez nourrir vos enfants. Pourquoi alors recourir au contrôle des naissances? », demande-t-il.

Aussi, ajoute-t-il: « J’ai voyagé en Europe et ailleurs, et j’ai vu les effets néfastes du contrôle des naissances, certains pays font face à un déclin démographique, il leur manque de la main d’œuvre. Il est important de se reproduire! Les femmes peuvent désormais abandonner les moyens de contraception ».

Pour rappel, notons que la Tanzanie compte aujourd’hui près de 60 millions d’habitants alors que l’ONU estime que la population africaine doublera d’ici 2050 pour atteindre les 2,5 milliards de personnes.

Par ailleurs, l’ONU prévient contre une bombe démographique si la croissance économique et les créations d’emploi ne suivent pas le même rythme.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »