Umalis Group
Home / A la Une / Tiken Jah Fakoly : ‘Je n’ai pas envie d’appeler à manifester’

Tiken Jah Fakoly : ‘Je n’ai pas envie d’appeler à manifester’

Partagez ceci :

Intransigeant sur la question du 3è mandat en Afrique, le chanteur de reggae Tiken Jah Fakoly donne sa position sur la situation de crise que traverse son pays. Et ce, depuis l’annonce du président sortant Alassane Ouattara, de sa décision de briguer un 3è mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Dans l’émission couleurs Tropicales de RFI, l’interprète du tube à succès  ‘Mon pays va mal’ appelle à la stabilité et au calme.

« Tout le monde connait ma position par rapport aux troisièmes mandats en Afrique. En 2010, j’ai sorti un single qui s’appelait ‘’troisième dose’’ qui a montré ma position. Mon combat contre le troisième mandat en Côte d’Ivoire était déjà gagné. Le Président Ouattara avait décidé de s’en aller et il y a eu une situation puis, il est revenu sur sa décision », a dit le chanteur Tiken Jah Fakoly.

« C’est dommage mais nous sommes aujourd’hui à un mois et demi de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Les tensions commencent à monter et j’ai décidé de parler de stabilité parce que je n’ai pas envie d’appeler à manifester ou à faire quoi que ce soit », martèle  Fakoly.

Star du reggae et artiste engagé, Tiken Jah Fakolly est aujourd’hui l’un des artistes africains les plus influents.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »