Home / A la Une / Togo/Affaire de présumés braqueurs abattus: la CNDH ouvre une enquête

Togo/Affaire de présumés braqueurs abattus: la CNDH ouvre une enquête

Partagez ceci :

L’affaire des deux présumés braqueurs abattus le weekend dernier par les forces de l’ordre attire de plus en plus l’attention des organisations de défense des droits de l’Homme. Qui d’entre la police et la famille des victimes raconte la vraie version ? La CNDH a cet effet, s’est auto-saisie de l’affaire et a ouvert une enquête pour faire lumière et situer les responsabilités.

Dans un communiqué rendu public mercredi 31 juillet, l’instance de défense des droits de l’Homme a annoncé, la mise en place d’un groupe de travail pour faire la lumière sur cette affaire.

 » Suite à la polémique née autour des deux présumés malfaiteurs abattus par le Groupement d’Intervention de la Police Nationale (GIPN) dans la nuit du 27 au 28 juillet 2019 dans les environs de la société SOTOTOLES, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) s’est auto-saisie et a mis en place un groupe de travail pour faire la lumière sur cette affaire », note le communiqué signé du Président de la CNDH, Nakpa POLO.

Image associée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »