Home / A la Une / Togo: des clés pour ne pas tomber dans les  »fake news »

Togo: des clés pour ne pas tomber dans les  »fake news »

Partagez ceci :

« Cette semaine dans les Fake News », c’est le projet piloté par l’Ambassade des Etats Unis au Togo qui poursuit ses différents ateliers de formation sur l’étendue du territoire togolais.

Après les régions du Grand Lomé et des Plateaux, les formateurs se sont dirigés vers la région maritime pour outiller les participants sur le phénomène des « Fake News », lors d’un atelier qui s’est déroulé du 10 au 12 septembre dernier.

L’ouverture de l’atelier s’est faite en présence du préfet de zio ETSE Kodjo Kadévi et du directeur des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats Unis du Togo Mike PRAVOR.

Pour ce dernier,« les fake news font partie des menaces auxquelles sont confrontées le monde entier. Les réseaux sociaux à l’instar de Whatsapp, Facebook, Tweeter… ont plus aggravé la situation à travers la diffusion en vitesse de ces dernières ».

Les participants au nombre d’une vingtaine, essentiellement composés des leaders communautaires, des leaders d’opinion et des journalistes, ont pendant trois jours, été formés sur les différents procédés pour échapper aux fausses informations.

Les différents types de désinformation, l’origine même du terme « Fake News », le style utilisé souvent par les auteurs de Fake News, les astuces pour les contourner et les différents moyens de vérifications ou de fiabilité d’une information ont meublé ces trois jours de formations.

Bien que les fausses nouvelles fassent l’effet escompté par les auteurs, leurs conséquences sont aussi lourdes tant pour les lecteurs que pour les auteurs qui pour la plupart, tombent sous le coup de la loi.

Il est donc important de s’arrêter, réfléchir et vérifier l’information avant de la divulguer. Les différentes lois sanctionnant les auteurs de Fake News d’après le code pénal togolais, ont été dévoilées au cours de la rencontre.

Au terme des travaux, les participants ont été instruits sur les différentes méthodes de production de vidéos de qualité pro à partir d’un Smartphone.

Les formateurs, les journalistes Noel Tadegnon et Sylvio Combey ont tour à tour mis l’accent sur l’utilité de « douter de tout » pour éviter de tomber dans les rouages des « Fake News », un phénomène qui n’épargne personne à cette ère de nouvelle technologie.

La satisfaction était au rendez-vous au sein des participants, qui, désormais aguerris et outillés contre les Fake news, sont invités à porter le flambeau à leur pairs, brisant ainsi une fois pour toutes le canal de transmission de fausses informations.

Prochaine étape dans le cadre de ces formations: les régions de Sokodé, Kara et Dapaong.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »