Accueil / Africa top success / Togo : les vendeurs de carburant frelaté, « complices des terroristes » ?

Togo : les vendeurs de carburant frelaté, « complices des terroristes » ?

Partagez ceci :

En marge du Forum des producteurs agricoles du Togo (FoPAT), le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Gal Yark Damehame, a exprimé son mécontentement vis-à-vis de ‘’ses frères’’ togolais qui fourniraient du carburant de manière illicite aux terroristes dans la partie septentrionale du pays, rapporte le site d’informations togobreakingnews.info.

Selon les informations parvenues au Gal Damehame Yark, certains vendeurs de carburant frelaté en fournissent aux terroristes contre une forte somme, les aidant ainsi à ravitailler leurs engins. Cette pratique est une entrave réelle à la lutte contre le terrorisme sur le territoire national.

« Je suis trop peiné et embêté qu’on me remonte que ce sont mes propres frères pour qui on ne dort pas, qui sont à la tête des réseaux de ventes du carburant frelaté. Ces carburants vendus très cher aux terroristes qui viennent en retour nous attaquer. Aucun ministre ni député ou cadre ne pourra négocier votre libération si on vous prend », prévient Damehame Yark.

D’ailleurs, la vente du carburant frelaté n’est pas autorisée au Togo.

La région de l’extrême-nord du pays a été ces derniers mois la cible d’attaques terroristes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »