Accueil / Non classé / Tunisie : la colère gronde face à la pénurie d’essence

Tunisie : la colère gronde face à la pénurie d’essence

Partagez ceci :

Alors que les autorités ont tardé à communiquer, la spéculation va bon train dans les véhicules à l’arrêt. Deux versions se racontent par cet automobiliste, au micro de RFI. La première: l’État n’a plus les moyens d’importer du carburant. Et la deuxième : « c’est à cause des Tunisiens, on consomme trop ».

La Tunisie tourne au ralenti depuis le week-end dernier.

La raison, une pénurie de carburant. Ceci, après les denrées de première nécessité.

Une situation qui provoque la colère des populations, qui ont pris d’assaut, les stations-service.

« Cela fait quatre heures que j’attends, dit cet homme. Tu as vu la file ! On vit une injustice. Il faut trouver une solution », peste un responsable d’auto-école.

Mais, au nouveau des autorités tunisiennes, la situation reste sous contrôle. 

La police a été déployée dans les stations de Tunis pour éviter tout débordement.

Aux dernières nouvelles, un cargo en provenance de Lituanie est arrivé à Bizerte en début de semaine.

En attendant son déchargement, c’est tout un malaise qui s’empare de ce pays du Maghreb.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »