Aissatou Diop : la jeune sénégalaise qui séduit le CICR

Partagez ceci :

Aissatou Diop sera sous le feu des projecteurs dans quelques jours. La médiatrice culturelle été choisie par le Comité International de la Croix Rouge (CICR) pour être la commissaire de l’exposition « J’ai dû tout quitter ». Une initiative qui veut relever l’impérieuse nécessité d’aborder la situation des déplacés internes.

La grande exposition dédiée à l’éducation et à la sensibilisation du public sur la problématique des déplacés interne aura lieu du 22 Octobre au 23 Novembre 2019 prochain à Dakar au Sénégal. Parmi les attractions les artistes Ben Betsalel, artiste-peintre résidant à Dakar, Eric photographe et Birom Seck producteur audiovisuel. Ceux-ci ont recueilli des témoignages poignants plongeant le visiteur et spectateur dans l’univers bouleversant des déplacés.

Aissatou Diop plus connues sous le nom d’Aysatu Ndey Ayda Jòob a la confiance du CICR pour conduire l’évènement . Ancienne étudiante de l’UFR Civilisations, Religions, Arts et Communication (CRAC) de l’Université Gaston Berger et diplômée en gestion du patrimoine et des institutions culturelles, est actuellement considérée comme l’une des plus jeunes actrices culturelles du Sénégal.

Depuis 2014, Aysatu est très active en aidant à la mise en place de différents projets d’exposition et d’animation culturelle entre Dakar et Saint-Louis. Actuellement, elle est gérante du Centre Yennenga, l’incubateur qu’elle a cofondé avec le réalisateur Alain Gomis.