Accueil / A la Une / Angola: près de 6000 médecins grévistes privés de leurs salaires

Angola: près de 6000 médecins grévistes privés de leurs salaires

Partagez ceci :

En Angola, les salaires des médecins grévistes, qui représentent la large majorité de la profession dans le pays et qui réclament depuis dix jours de meilleures conditions de travail, ne seront plus payés jusqu’à nouvel ordre.

Face à la presse, la ministre du Travail est ferme. « Nous ne paierons pas les salaires des grévistes« , a affirmé Teresa Dias.

Depuis dix jours, les médecins angolais dénoncent des hôpitaux en manque matériel, de médicaments, et accusent le gouvernement de construire de nouveaux établissements sans fournir de personnel. La plupart des quelque 5.600 médecins du pays ont rejoint le mouvement la semaine dernière pour la seconde fois en quatre mois, mais certains assurent les services essentiels.

Le syndicat des médecins avait appelé à la grève après la mort de vingt enfants en l’espace d’un seul jour à l’hôpital pédiatrique de la capitale Luanda. Ces décès ont été causés par la pénurie de médicaments et de matériel médical, selon le président de l’organisation, Adriano Manuel, limogé pour avoir donné l’alerte.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »