Accueil / A la Une / Attaque d’une église au Burkina: un pasteur et quatre fidèles tués

Attaque d’une église au Burkina: un pasteur et quatre fidèles tués

Partagez ceci :

Les djihadistes ont encore frappé au Burkina-Faso. Au moins cinq personnes sont mortes dimanche dans une attaque d’une église à Silgadji, à 60 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso. Cette attaque intervient alors que le pays de Rock Kaboré n’a pas fini de pleurer la mort des six personnes dont cinq enseignants à Maïtaougou, (localité située dans la province du Koulpélogo, dans la région de l’est).

« Des individus armés non identifiés ont attaqué l’église protestante de Silgadji tuant quatre fidèles et le pasteur principal. Au moins deux autres personnes sont portées disparues », a indiqué à l’AFP une source sécuritaire.

Il s’agit de la première attaque d’une église depuis 2015 selon le Figaro.

« L’attaque a eu lieu vers 13h00, au moment où les fidèles quittaient l’église à la fin de l’office religieux », a précisé à l’AFP un membre de l’église, sous couvert d’anonymat. « Les assaillants étaient à motos. Ils ont tiré des coups de feu en l’air avant de viser les fidèles », a précisé ce témoin.

Selon l’agence, le Burkina Faso est confronté depuis quatre ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes djihadistes, dont Ansarul Islam, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

D’abord concentrées dans le nord du pays, ces attaques ont ensuite visé la capitale et d’autres régions, notamment l’Est, et fait depuis 2015 quelque 350 morts.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »