Accueil / Africa top success / Burkina : l’ONU exige la lumière sur le massacre de 28 personnes

Burkina : l’ONU exige la lumière sur le massacre de 28 personnes

Partagez ceci :

Des supplétifs de l’armée sont accusés d’avoir tué 28 personnes à Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi (nord-ouest). Cet incident a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 décembre, à la veille du Nouvel An.

Selon des sources locales citées par le bureau de l’ONU aux droits de l’homme, ce massacre serait l’œuvre des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), une milice constituée de supplétifs de l’armée pour combattre les jihadistes.

Ces tueries seraient « en représailles apparentes de l’attaque d’une base militaire la nuit précédente » par des jihadistes présumés du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM, JNIM en arabe), affiliés à Al-Qaïda.

Dans un pays sujet aux attaques de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique depuis 2015, ces nouvelles violences font craindre un cycle de représailles entre communautés. Le Burkina Faso ne s’est d’ailleurs pas encore relevé des deux coups d’Etat militaires en 2022.

Le Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme invite les autorités de transition à mener une enquête « rapide, complète, impartiale et transparente ». Le Haut-commissaire Volker Türk souhaite que les autorités burkinabé « demandent des comptes à tous les responsables, quelle que soit leur position ou leur rang ».

Pour sa part, le gouvernement burkinabé avait indiqué qu’une enquête avait été ouverte « pour élucider les circonstances du drame et situer toutes les responsabilités » en appelant « l’ensemble de la population au calme » jusqu’à ce que « toute la lumière » soit faite « sur ces violences inacceptables ».




2 comments

  1. Allez le Mali merci bien goïta

  2. Goïta félicitations l’ONG vie paix total que dieu te garde tu est undijouncteur différentiel entre les pays de la sou région panafricaine félicitations tu as marqué t’on temps je suis fière de toi foutez la France sur votre territoire c’est la France qui à amener l’histoire de djihadistes le Gao mâtin bonneur qu’elle elicopteur qui décolle tout les et le soir réveillée le Mali merci bien Goïta félicitations en pleine convoir on n’a toujours d’attaque dans des environ de karou et Fafa asongo labsenga la la frontière çi le convoi français vous Convoi pas de problème mais le Convoi des Maliens on n’a toujours de l’attaquant merci Goïta je suis Gabin depuis le Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »