Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : des jeunes entrepreneuses créent une application pour lutter contre la pauvreté

Cameroun : des jeunes entrepreneuses créent une application pour lutter contre la pauvreté

Partagez ceci :

Selon la jeune développeuse web, Patricia De Tiolemo Toko, l’une des initiatrices du projet, cette application va aider les consommateurs à faire de petites économies.

Selon les données officielles, le taux de pauvreté au Cameroun stagne aux alentours de 40 %.  Pour faire face à la pauvreté, Patricia De Tiolemo Toko étudiante à l’Institut national de formation des formateurs et du développement des programmes (INFDP) à Yaoundé a développé une application qui référence les promotions dans les supermarchés. Selon la jeune développeuse, le projet est né du fait qu’ « on s’est dit qu’il y avait des promotions dans les supermarchés, mais que les personnes n’étaient pas au courant ».

Le projet est en effet porté par Patricia Toko et quatre autres filles, toutes boursières d’un programme d’autonomisation de la femme par le numérique, piloté par l’entrepreneure Arielle Kitio. La plateforme créée  permet d’avoir des informations en temps réel sur les prix des produits disponibles. « Aujourd’hui, il y a des personnes qui ne font plus la cuisine avec de l’huile parce qu’elle est devenue tellement chère. Donc nous pouvons les informer quand l’huile est en promotion dans les supermarchés », indique-t-elle.

La semaine dernière, Patricia Toko et ses camarades ont été invitées, selon RFI, par la Banque mondiale dans ses locaux à Yaoundé pour présenter leur projet. « C’était une expérience vraiment enrichissante, raconte la jeune femme. Ça m’a permis de comprendre comment la Banque mondiale est capable d’allouer des prêts à des particuliers comme nous pour pouvoir financer notre projet. » Elles espèrent néanmoins un financement de la Banque mondiale.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »